Dans le cadre de la gestion de la crise de la pandémie, des mesures sanitaires strictes sont prises en compte. Employeurs et employés doivent s’y soumettre afin de pouvoir travailler dans un environnement sain. Pour mieux comprendre l’utilisation des différents équipements de protection, nous avons récapitulé l’essentiel à travers notre article.

 

Que dit la loi sur les obligations de l’employeur ?

Les employeurs sont responsables de la sécurité et la santé de leurs employés. La mise en place de mesure prévisionnelle est prévue à cet effet. Depuis le déconfinement, chacun d’entre eux ont pris les mesures nécessaires en fonction du changement de circonstances suite au covid-19.

Pour protéger les salariés qui ne peuvent pas faire de télétravail, le port de vêtement à usage unique est mis en place. Cela offre un niveau de protection plus élevé et garantit la continuité de l’activité. Ainsi, le port de gants de protection, gants jetables, visière, masques et charlottes sont nécessaires dans les milieux de travail.

La mise à disposition d’un vêtement usage unique relève du devoir de l’employeur. Dans le cas où il ne peut pas fournir ces éléments à ses collaborateurs dans le cadre de la réalisation de leur travail, l’employeur peut être passible d’une sanction.

 

Et la règlementation sur le vêtement usage unique ?

Egalement appelé équipement de protection individuel (EPI), le vêtement à usage unique est fait pour protéger le porteur contre les risques de contaminations bactériennes et chimiques. Il doit obligatoirement être étiqueté à la norme CE pour garantir une protection optimale à son utilisateur. La blouse et la combinaison à usage unique font partie des vêtements jetables conçus pour la protection individuelle du salarié.

Une différence majeure notable existe entre un équipement professionnel et un vêtement professionnel. Le premier terme sert à désigner les gants, les masques de protection respiratoire ou les casques de protection. Ils servent à protéger les travailleurs contre les projections de produits chimiques. Le vêtement usage unique sert à réduire la propagation de liquides organiques sur la peau : sueur, salive, etc. Il réduit le risque de propagation de virus et est aussi très pratique dans la lutte contre le covid-19.

Certains de ces vêtements professionnels de protection sont à usage unique, mais peuvent également être réutilisables. C’est valable pour un masque. La version jetable se porte au maximum durant 3 ou 4 heures. Un gant, quant à lui, peut se porter durant plusieurs heures à condition d’être en excellent état. Ces deux équipements se déclinent sous une large gamme en fonction du fabricant et de leur utilisation. Dans tous les cas, ils permettent aux salariés de travailler en toute sécurité.

Il est préférable que le choix des masques de protection, masques respiratoires et vêtements de protection se fasse avec la concertation du travailleur.

 

Les avantages d’opter pour un vêtement usage unique

Les vêtements à usage unique offrent de nombreux avantages, mais trois points essentiels sont à retenir :

  • Confort
  • Economie
  • Sécurité.

Le vêtement jetable est beaucoup plus confortable parce qu’il est léger. Celui qui le porte est protégé mais il reste libre dans ses mouvements.

Le vêtement usage unique coûte beaucoup moins cher que les tenues de travail réutilisables. Il est également très économique car il n’y a pas de frais d’entretien ou de nettoyage. En plus, il fait gagner beaucoup de temps.

Quant à la sécurité, rien de tel qu’un vêtement de protection à jeter. Après son utilisation, il suffit de le mettre dans un sac poubelle. Le porteur ne risque pas d’être contaminé en allant laver ou ranger sa combinaison. De plus, la texture et les techniques de fabrication des vêtements à usage unique les rendent plus résistants aux produits chimiques.

Categories: Actualités